La puissance du pardon

Le pardon n’est pas seulement l’action unique d’un moment, mais une manière de vivre, et sa raison d’être est de nous amener dans toutes les bénédictions en Christ.

«Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux» (Matthieu 5:44-45).

Selon Jésus, le pardon n’est pas juste le fait de sélectionner ou de choisir quelqu’un que nous pourrions pardonner. Nous ne pouvons dire, «Tu m’as tellement fait mal, alors je ne te pardonne pas.» Christ nous dit, «Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même?» (5:46)

Il importe peu de savoir contre qui nous avons de la rancune. Si nous nous y attardons, Cela empoisonneras toutes les aspects de notre vie par l’amertume. Le manque de pardon nous entraîne dans une famine spirituelle, dans les faiblesses, et un manque de foi qui non seulement nous affligera, mais affectera aussi tout ceux qui nous entourent.

Depuis plus de cinquante ans dans mon ministère, j’ai vu de terribles dévastations dans la vie de ceux qui se retenaient à pardonner. Mais, j’ai aussi vu la puissance glorieuse d’un esprit qui pardonne. Le pardon transforme des vies, provoquant l’ouverture des fenêtres du ciel.

Cela rempli notre coupe de bénédictions spirituelles à pleine capacité avec une paix abondante, de la joie et du repos dans le Saint Esprit. Jésus nous enseigne très spécifiquement sur ce sujet, et si vous voulez avancez dans ce merveilleux domaine de bénédictions, alors vous devez en tenir compte et adopter ses paroles.

«Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses» (Matthieu 6:14-15).

Ne vous y trompez pas: Dieu ne prend pas ici une entente avec nous. Il ne dit pas, «Parce que vous pardonnez aux autres, je vous pardonnerez. «Nous ne pourrons jamais gagner le pardon de Dieu. Seulement le sang versé de Christ est digne du pardon des péchés.

Plutôt, Christ dit, «La pleine confession des péchés nécessite que vous pardonniez aux autres. Si vous vous attachez à quelconques manques de pardons, alors vous n’avez pas confessé tout vos péchés. La véritable repentance signifie, confesser et outrepasser toutes rancunes, crucifier toutes traces d’amertume vis à vis les autres. Toutes choses en moins n’est pas la repentance.

Ceci va main dans la main avec les béatitudes: «Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde» (Matthieu 5:7). Son point de vue: Pardonnez aux autres, pour que vous puissiez avancer dans les bénédictions et la joie relative au Fils.

Dieu pourra alors déverser un témoignage de son amour. Et lorsque vous pardonnez, vous révélez la nature du Père au monde.

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Leave a Reply