Va en paix ta foi tas sauve

Pendant mon temps personnel avec Dieu aujourd’hui, je suis tombé sur l’extrait d’un sermon de William Bridge, qui l’a prêché au 17ème siècle. J’ai été conduit à le partager ici :

C’est de cette foi dont je parle : croire, même quand tout a échoué et que tous nos projets semblent morts, étendus à nos pieds. C’est cette foi là qui honore Dieu et qui justifie notre âme. C’est cette foi qui sauve notre âme.

Je te prie de regarder le chapitre 7 de Luc et d’y prêter attention. Il est dit dans le dernier verset : “Mais Jésus dit à la femme : Ta foi t’a sauvée, va en paix.” Mais il n’est pas fait mention de sa foi auparavant. Il est juste fait mention de son amour dans le verset 47 : “C’est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés : car elle a beaucoup aimé.”

Il est déjà fait mention de ses larmes au verset 38 : “Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum, et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait ; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum.”

Il est fait mention de ses larmes, de sa générosité, de sa libéralité et de l’amour qu’elle avait pour Jésus Christ. Pourtant, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne dit pas : “Femme, tes pleurs t’ont sauvée, va en paix.” Ou bien “Femme, ta repentance et ton humiliation t’ont sauvée, va en paix.” Ni même : “Ton amour et ta libéralité à mon égard t’ont sauvée, va en paix.”

Non ! Mais notre Seigneur et Sauveur a vu la confiance secrète que cette femme plaçait en lui, car elle était une grande pécheresse, et il lui a dit : “Femme, ta foi t’as sauvée, va en paix!”

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Leave a Reply