Dieu de nous a jamais, jamais fait defaut

Quoiqu’il arrive à l’économie, quelles que soient les crises auxquelles nous devons faire face, quels que soient les chagrins et les troubles qui peuvent surgir sur notre chemin, notre Dieu béni nous conduit et nous porte à chacun de nos pas.

Dieu avait finalement renié ceux qu’il avait fait sortir d’Egypte parce qu’ils avaient douté et l’avait limité après avoir été si miraculeusement choyés dans ses bras d’amour. Dieu ne souhaite pas simplement qu’on lui fasse confiance dans les moments difficiles, il nous le demande.

C’est pourquoi les écritures nous avertissent si fort contre l’incrédulité. Il nous est dit que cela peine le Seigneur et nous prive de toute bénédiction et bonne œuvre qu’il nous a promis. Notre incrédulité rend chaque promesse sans effet.

Pour nous, à New York city, cela n’est pas une lettre morte. Nous avons à mettre en pratique ce que nous prêchons, juste pour survivre chaque jour. Si nous n’avions pas une pleine confiance dans les promesses du Seigneur et si nous ne nous reposions pas sur Jésus de tout notre coeur, nous céderions vite à la peur et à la panique.

Les rues sont comme des zones en guerre, les gens vivent constamment dans la peur et le danger, et les agents de la force publique sont tués partout. Les coûts pour nous occuper des nécessiteux sont si lourds et les besoins des blessés sont si grands… SI NOUS NE RESTIONS PAS ATTACHES AUX PROMESSES INEBRANLABLES DE DIEU, NOUS SERIONS ECRASES.

Mais nous ne sommes pas écrasés, nous ne sommes pas effrayés. Lorsque les problèmes empirent, nous devenons de plus en plus forts par la puissance du saint esprit.

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Lascia una risposta

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.