La plus grande epreuve de Joseph a ete la Parole de Dieu!

“Il envoya devant eux un homme : Joseph fut vendu comme esclave…Jusqu’au temps où arriva ce qu’il avait annoncé, Et où la parole de l’Éternel l’éprouva” (Psaumes 105:17,19). Joseph a été testé et éprouvé de plusieurs manières, mais sa plus grande épreuve a été la parole qu’il avait reçue.

Regardons tout ce que Joseph a enduré : à seulement 17 ans, il a été dépouillé, jeté au fond d’un puits pour y mourir de faim. Ses frères sans-cœurs ont ri à ses appels au secours et l’ont vendu à des voyageurs Ismaélites qui l’ont amené par caravane à un marché aux esclaves égyptiens.

Cependant, la plus grande épreuve de Joseph n’a pas été d’être rejeté par ses frères, ni l’indignité d’être vendu comme esclave ou encore d’être jeté en prison. Non, ce qui causait sa grande confusion et ce qui éprouvait son esprit, c’était le clair message qu’il avait reçu de la part de Dieu!

Dieu avait révélé à Joseph par l’intermédiaire de rêves qu’il serait investi d’une grande autorité dont il pourrait se servir pour la gloire de Dieu. Ses frères devaient s’incliner devant lui, et il devait être le sauveur de beaucoup de gens.

Je ne crois pas que tout cela montait à la tête de Joseph. Son cœur était tellement entier pour Dieu que cette révélation lui avait seulement donné un sentiment de grande humilité devant sa destinée. “Seigneur, tu as mis ta main sur moi, pour que j’ai un rôle à jouer dans ton plan éternel.” Joseph était béni simplement de savoir qu’il allait jouer un rôle important dans l’accomplissement de la volonté de Dieu! Mais les circonstances de sa vie l’ont amené exactement à l’opposé de ce que Dieu avait mis sur son cœur. C’était lui le serviteur, c’était à lui de s’incliner! Comment croire qu’il délivrerait une multitude alors qu’il était lui-même esclave! Il a dû penser: “ça n’a aucun sens. Comment Dieu peut-il avoir conduit mes pas jusqu’à cette prison, où j’ai sombré dans l’oubli? Dieu a dit que j’allais être béni, mais il ne m’a pas dit que ces choses allaient se produire!”

Pendant 10 ans, Joseph a servi fidèlement dans la maison de Potiphar, mais à la fin on a menti à son propos, et il a été mal jugé. Sa victoire sur la tentation avec la femme de Potiphar n’a fait que l’amener en prison. Pendant ces instants, il a dû avoir de terrible questions: “Ai-je bien compris? Ses rêves étaient-ils le fruit de ma fierté, de mon orgueil? Se peut-il que mes frères aient eu raison? Ces choses m’arrivent-elle en tant que punition pour un désir égocentrique quelconque?”

Bien-aimé, il y a eu des moments où Dieu m’a montré ce qu’il voulait pour moi: le ministère, le service. Pourtant, chaque circonstance semblait exactement à l’opposé de ses révélations. Dans ces moments là, j’ai pensé: “Oh, Seigneur, ce n’était sans doute pas toi qui m’a parlé, c’était sans doute ma chair”. J’étais éprouvé par la Parole que Dieu m’avait donné, mais Dieu nous a donné des promesses et nous pouvons les croire, chacune d’elles!

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Lascia una risposta

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *