Christ regne!

Souvent, des gens nous écrivent en disant: “Je n’ai personne à qui parler, personne avec qui partager mon fardeau. Personne n’a le temps d’écouter mon cri. J’ai besoin de quelqu’un auprès duquel je pourrai épancher mon cœur. “

Le roi David était entouré de gens. Il était marié, avait une famille très nombreuse et avait de nombreux compagnons à ses côtés. Pourtant, nous entendons le même cri de la part de David «A qui irai-je?» C’est dans notre nature de vouloir un autre être humain, avec un visage, des yeux et des oreilles, qui nous écoute et nous conseille.

Quand Job se retrouva submergé par ses épreuves, il s’écria avec douleur: «Oh qui me fera trouver quelqu’un qui m’écoute?» (Job 31 : 35). Il prononça ce cri alors qu’il était assis avec ses soi-disant amis. Mais ces amis n’avaient aucune compassion pour les épreuves de Job. Au contraire, ils étaient des messagers de désespoir.

Dans sa peine, Job se tourna vers le Seigneur, lui seul: «Dès maintenant mon témoin est dans le ciel, mon témoin est dans les lieux élevés… C’est Dieu que j’implore avec larmes» (Job 16:19-20). Dans les psaumes, David pressait le peuple de Dieu de faire de même: «En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, répandez vos cœurs en sa présence ! Dieu est notre refuge» (Psaume 62:9). David écrivait dans le psaume 142: «De ma voix je crie à l’Éternel, de ma voix j’implore l’Éternel. Je répands ma plainte devant lui, je lui raconte ma détresse. Quand mon esprit est abattu au dedans de moi, Toi, tu connais mon sentier. Sur la route où je marche ils m’ont tendu un piège. Jette les yeux à droite, et regarde ! Personne ne me reconnaît, tout refuge est perdu pour moi, Nul ne prend souci de mon âme. Éternel ! c’est à toi que je crie. Je dis : tu es mon refuge, mon partage sur la terre des vivants.» (Psaumes 142:1 à 6)

Je crois dans mon cœur que ce message est une invitation pour toi de la part du Saint Esprit à trouver un lieu caché dans lequel tu pourrais souvent aller répandre ton âme devant le Seigneur. David «répandait sa complainte» et tu peux faire de même. Tu peux parler à Jésus de tout, de tes problèmes, de tes combats actuels, de tes finances, de ta santé et lui dire combien tu es abattu au-dedans de toi et même combien tu es découragé. Il t’écoutera avec amour et compassion et il ne méprisera pas ton cri.

Dieu a répondu à David. Il a répondu à Job. Et depuis des siècles, il a répondu au cœur de tous ceux qui ont cru dans ses promesses. De même, il a promis de t’écouter et de te guider. En fait, il a fait le serment d’être ta force. Va à lui et tu en sortira renouvelé.

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Lascia una risposta

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.