Les graces du Seigneur

Dans l’Israël antique, l’arche de l’alliance représentait la grâce de l’Eternel, une vérité puissante qui a finalement pris corps en Christ. Nous devons recevoir sa grâce, croire dans le sang de Christ d’où coule la grâce pour être sauvés éternellement. Tu peux tourner la loi en dérision, tu peux te moquer de la sainteté, tu peux démolir tout ce qui parle de Dieu. Mais quand tu te moques ou que tu tournes en ridicule la grâce de Dieu, le jugement vient et il vient rapidement. Si tu foules aux pieds le sang d’où coule la grâce, tu fais face à sa terrible colère.

C’est exactement ce qui arriva aux Philistins quand ils dérobèrent l’arche. La désolation vint sur eux jusqu’à ce qu’ils finissent par admettre: «Ce n’est pas juste de la malchance ou le hasard. La main de Dieu est clairement contre nous.» Considère ce qui arriva quand l’arche fut placée dans le temple païen de Dagon dans le but de se moquer et de défier le Dieu d’Israël. Au milieu de la nuit, la grâce qui siégeait dans l’arche devint un bâton de jugement . Le lendemain, l’idole de Dagon était retrouvée face contre terre devant l’arche, sa tête et ses mains coupées (voir 1 Samuel 5:2-5).

Bien-aimés, c’est là où devrait être l’Amérique aujourd’hui. Nous aurions dû être jugés il y a bien longtemps. Je dis à tous les moqueurs et à ceux qui défient la grâce de Dieu : Allez-y, essayez tout ce que vous voulez pour amener l’église de Christ sous le pouvoir de la laïcité ou de l’agnosticisme. Mais si vous vous moquez de la grâce de Christ, Dieu jettera toute votre puissance et votre autorité à terre. Jérémie disait: «Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme» (Lamentations 3 : 22). Pourtant, lorsque quelqu’un se moque de la grande grâce de Christ, le jugement est certain.

C’est seulement la grâce du Seigneur qui retarde le jugement. Et à l’heure actuelle, l’Amérique est au bénéfice de cette grâce. Notre pays est dans une course avec le reste du monde pour retirer Dieu et le Christ de la société. Pourtant, le Seigneur ne sera pas tourné en ridicule, ses bontés durent à toujours et il aime cette nation. Je crois que c’est la raison pour laquelle il déverse encore ses bénédictions sur nous. Son désir est que sa bonté nous mène à la repentance (voir Romains 2:4).

Nous ne devons pas nous désespérer de la condition présente de l’Amérique. Nous sommes atterrés par la terrible corruption, la moquerie et le péché, mais nous gardons espoir sachant que Dieu a tout sous contrôle. Nous savons que les bontés de Dieu durent à toujours.

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Lascia una risposta

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.