Vivre et aimer comme Jesus

«Et nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c’est en cela que l’amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l’assurance au jour du jugement» (1 Jean 4:16-17).

Note bien la dernière partie du passage. Jean nous dit que nous vivons maintenant comme le Seigneur a vécu: pardonnant et aimant nos ennemis. Il n’y a plus rien en nous qui soit vengeance, rancune, préjugé raciste – plus rien qui nous condamne. Et maintenant, nous devons connaître et croire pleinement en l’amour de Dieu envers nous.

«Et cet amour consiste non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime propitiatoire pour nos péchés» (1 Jean 4 : 10). Comprends-tu ce que Jean est en train de dire ? Notre amour pour Dieu est un don mais l’amour parfait signifie aussi connaître et croire dans l’amour de Dieu pour nous.

De plus, Jean dit qu’il ne doit y avoir aucune crainte dans cet amour, aucun doute. Pourquoi? Parce que si nous doutons de son amour pour nous, nous vivrons dans les tourments. «La crainte suppose un châtiment» (1 Jean 4: 8). Croire en l’amour de Dieu signifie savoir qu’il est patient avec nos échecs, dans les bons jours comme dans les mauvais. Il entend tous nos pleurs, conserve chacune de nos larmes, ressent les angoisses de notre cœur et agit avec compassion lorsque nous crions à lui.

Cet aspect de l’amour de Dieu est illustré de façon très vivante dans l’Exode, où le Seigneur cherchait à révéler sa nature aimante à son peuple. Il dit à Moïse «Je vais délivrer Israël» et l’Ecriture dit «Ces cris, que leur arrachait la servitude, montèrent jusqu’à Dieu. Dieu entendit leurs gémissements» (Exode 2 : 23-24).

«L’Eternel dit : J’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte…. Car je connais ses douleurs. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens» (Exode 3 : 7-8).

Crois-tu que Dieu voit ton besoin et ta condition, tout comme c’était le cas avec Israël? Nous disons souvent avec désinvolture « Christ est tout », pourtant, quand nous sommes en pleine crise, quand les choses vont toutes de travers, que nos prières semblent sans réponse, que les espoirs se brisent les uns après les autres… nous tombons dans la crainte. Effectivement, nous succombons à la crainte. Mais il y a une réalité, c’est que Dieu n’abandonne jamais ses enfants dans les moments d’angoisse, même si les choses paraissent absolument sans espoir. Nous pouvons toujours lui faire confiance !

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Leave a Reply