La liberation de lesclavage du peche doit etre acceptee par la foi

La foi est quelque chose que tu dois mettre en action à partir de ce que tu sais. La connaissance n’est rien si elle n’est pas traduite en actes.

Les enfants d’Israël ont reçu la promesse que Dieu leur avait donné Canaan. Cette information n’aurait rien changé pour eux s’ils étaient restés esclaves en Egypte. Mais la Bible dit : “C’est par la foi qu'[ils quittèrent] l’Égypte… C’est par la foi qu’ils traversèrent la mer Rouge comme un lieu sec.” (Hébreux 11:27-29)

Les Israëlites ne sont pas allés jusqu’aux frontières de Canaan, lançant une volée de flèches et espérant que les armées ennemies tomberaient aussitôt. Le pays était à eux, mais ils devaient en prendre possession peu à peu, en livrant combat.

Qu’est ce que cela a à voir avec le fait de remporter la victoire sur le péché, me diras-tu? Tout! Christ à mis fin à la notion d’esclavage au péché en te déclarant délivré de sa domination, mais tu as besoin d’y croire jusqu’à être amené à faire quelque chose de cette déclaration.

Ce n’est pas suffisant de dire : «Oui, je crois que Christ pardonne les péchés. Je crois qu’il est Seigneur. Je sais qu’il peut briser le puissance du péché dans ma vie.» Tu consens mentalement à ce que tu as entendu, mais la foi, c’est plus que cela.

Avoir la foi, c’est se baser sur ces promesses et agir en conséquence. Les croyants remportent la victoire sur la puissance du malin au travers de la foi. La véritable foi est la seule chose qui puisse t’aider à tenir ferme face aux assauts de la tentation. La maîtrise de soi est possible uniquement lorsque nous acceptons par la foi la vérité sur notre délivrance.

«Car l’amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.» (1 Jean 5:3-4)

«Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. A lui soit la puissance aux siècles des siècles ! Amen !» (1 Pierre 5:8-11)

Source:  http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com

Leave a Reply